Actualités

Des jardins scolaires pour enrichir les menus des cantines

Date de publication : 08-12-2021

L’autoconsommation consiste à consommer des ressources que l’on produit soi-même. Étroitement associée au concept d’autoproduction, l’autoconsommation concerne notamment les ressources alimentaires. Et selon la FAO, les jardins scolaires peuvent aider à améliorer la pertinence et la qualité de l'éducation, familiariser les enfants et leurs parents avec les techniques de production vivrière et les problèmes de nutrition et à encourager la création de jardins privés. La mise en commun de ces facteurs peut contribuer à améliorer le statut nutritionnel des enfants et de leurs familles, et par la même occasion, la sécurité alimentaire et la préservation du capital humain.



 

 

En partant de ce constat, le projet Eau, Hygiène et Diversification Alimentaire (EHADA) a inscrit au cœur de ses interventions un volet pratique destiné à inculquer aux tout-petits les techniques agricoles de base. Pour cela, grâce au concours de la Direction Provinciale de l'Agriculture, des Aménagements Haydro-agricoles et de la Mécanisation, les élèves et les enseignants des écoles de Sanwara, Ponalatéon dans la commune de Gbomblora et Lemka et Hemkoa dans la commune de Nako ont reçu des formations sur le maraichage. Ces sessions ont permis de mettre en place des jardins dans les écoles de Lemka, Hemkoa, Ponalatéon et Sanwara afin de contribuer à une amélioration de la cantine au niveau des écoles.

La qualité de l’encadrement a permis aux enfants de réaliser plusieurs récoltes au cours de l’année scolaire. Il s’agit essentiellement d’oignon, de poivron, de la tomate, de l’aubergine verte et noire, des salades, des feuilles d’amarante, de feuilles de choux, des feuilles d’haricot et des feuilles de la patate douce à chaire orange. Toutes les légumes récoltées avaient une belle texture, preuve de la qualité de la production. En plus d’enrichir les menus dans les cantines, une partie de ces légumes a été remise aux élèves pour une utilisation en famille.

Les programmes d'alimentation scolaire sont un instrument très efficace pour lutter ponctuellement contre la sous-alimentation des enfants et renforcer leurs capacités d'apprentissage. C'est également un bon argument pour inciter les parents à scolariser leurs enfants, notamment les filles, et à ne pas les retirer de l'école. Dans les écoles secondaires en particulier, le fait de familiariser les élèves avec des méthodes modernes et performantes de production vivrière viable qui sont susceptibles d'être reproduites dans le jardin ou l'exploitation familiale peut contribuer très efficacement à améliorer la sécurité alimentaire des foyers.

Les activités du projet Eau, Hygiène, Assainissement et Diversification Alimentaire (EHADA) sont soutenues par la Croix-Rouge de Monaco.

 

 

Abdoul Wahab NOMBRE


Adresse
Ouagadougou - Burkina Faso


Contacts
croixrouge.bf@fasonet.bf
Tél: 00226 25 36 13 40
Fax: 00226 25 36 31 21

Liens utiles
FICR
CICR
Croix-Rouge espagnole
Croix-Rouge de Belgique
Croix-Rouge monégasque
Croix-Rouge Côte D’Ivoire
Croix-Rouge luxembourgeoise


Newsletter
Recevez nos dernières actualités dans votre boîte mail