Actualités

La digitalisation de l’assistance humanitaire pour plus d’efficacité

Date de publication : 12-08-2020

Auparavant, l’aide en situation d’urgence consistait à faire venir toute la logistique des localités non affectées par les crises et à les distribuer aux bénéficiaires.



 

Auparavant, l’aide en situation d’urgence consistait à faire venir toute la logistique des localités non affectées par les crises et à les distribuer aux bénéficiaires. Cette chaine d’approvisionnement ne tenait pas forcément compte du marché local. Ainsi, le fait de ne pas tenir compte des commerçants locaux en important les biens désirés d’autres contrées, peut influer sur les prix, la disponibilité des biens, et même amener les commerçants locaux à fermer boutique.  De plus, les biens distribués aux bénéficiaires n’étaient pas toujours adaptés à leurs besoins. C’est fort de ce constat que la Croix-Rouge Burkinabè, a fait l’option résolue de mettre en place un système à même de pallier durablement à ces insuffisances.

 

Les analyses approfondies des marchés locaux et les enquêtes auprès des communautés vulnérables, ont justifié la mise en place d’un nouveau mécanisme d’appui aux personnes les plus affectées lors des crises. Les transferts monétaires réalisés notamment à travers l’application RedRose, sont un moyen efficace pour aider les populations touchées en mettant à leurs disposition tout type de produits adaptés à leurs besoins, comme la nourriture, les articles ménagers, les médicaments. Cela a l’avantage de redynamiser les marchés locaux en augmentant les échanges commerciaux. Les biens et services offerts aux bénéficiaires sont généralement acquis sur place, toute chose qui permet de booster les affaires des vendeurs recrutés au sein de la communauté. Comme toute organisation humanitaire, la Croix-Rouge Burkinabè est engagée à faire les bons choix en situation d’urgence afin d’avoir un impact maximal. Cette orientation tient compte d’expériences antérieures en matière d’appui aux plus vulnérables.

Ce système en expérimentation dans de nombreux projets d’assistance à des déplacés internes au Sahel, au Centre-Nord et au Nord, permet aux personnes touchées de répondre à l’évolution de leurs besoins et de se relever. De la sorte, les bénéficiaires reçoivent leurs assistance à partir des cartes magnétiques, la CRBF est certaine d’avoir choisi l’intervention la plus appropriée qui ne puisse pas causer du tort aux personnes qu’elle tente d’aider. Elle fonde ainsi son action sur les bonnes pratiques et les outils existants dans le secteur humanitaire.

Elle est basée sur l’utilisation de cartes magnétiques remises aux bénéficiaires pour acquérir les biens selon leurs besoins, en remplacement des coupons. Ce système a l’avantage d’assurer un meilleur suivi et une évaluation adéquate de l’assistance en tout lieu, de donner des preuves de l’effectivité de l’assistance, de réduire l’impression en grand nombre de coupons pour chaque distribution, etc. De plus, la carte magnétique remise aux bénéficiaires une fois activée, permet de faire plusieurs assistances à la fois.

En 2020, avec l’afflux massif des populations déplacées à cause de l’insécurité, la digitalisation de l’assistance a été privilégiée.  Au Burkina Faso, elle est la première organisation à utiliser RedRose qu’elle expérimente avec succès pour réaliser des opérations de distribution de biens alimentaires à des milliers de ménages déplacés internes à travers un cash transfert. C’est ainsi qu’elle a procédé pour l’assistance aux PDIs dans les communes de Dori, Bani (province du Séno) et de Tougouri (province du Namentenga), de Kongoussi (province du Bam) et de Bourzanga (province du Séno). Grâce à cette application, et en fonction de la taille de leurs ménages, ces déplacés ont pu acquérir auprès des commerçants locaux, des biens composés entre autres de sacs de riz, de sacs de mil, d’huile, de niébé, de sel, de savons et des produits divers. L’objectif général de ces interventions est de soutenir la résilience des ménages déplacés internes face aux risques d’insécurité alimentaire et à ses conséquences.

Pour ces premières interventions en lien avec ce mécanisme, la Croix-Rouge Burkinabè bénéficie du soutien de la Croix-Rouge de Belgique, ECHO, la branche humanitaire de l’Union Européenne.


Adresse
Ouagadougou - Burkina Faso


Contacts
croixrouge.bf@fasonet.bf
Tél: 00226 25 36 13 40
Fax: 00226 25 36 31 21