Actualités

Au chevet des victimes des attentats du 15 janvier 2016 à Ouaga

Date de publication : 15-01-2016

Lorsque le Burkina Faso a été touché par un attentat perpétré par des groupes djihadistes dans la nuit du vendredi 15 janvier 2016 à Ouagadougou, précisément au Restaurant Cappunico et à l’Hôtel Splendid, le dispositif de prise en charge de la Croix-Rouge burkinabè s’est immédiatement mis en branle. Il s’agissait de porter urgemment l’assistance aux victimes selon les missions du Mouvement. Grâce à l’intervention concertée de la CRBF avec d’autres forces, des centaines de personnes ont pu être secourues. Cette attaque revendiquée par le groupe djihadiste Aqmi, a fait au total selon un bilan officiel, 30 morts, parmi lesquels 07 Burkinabè.



 

La cellule de crise mise rapidement en place dès les premières heures de l’attaque, a permis de mettre en branle le mécanisme d’intervention de la Croix-Rouge burkinabè en situation de crise. C’est avec ce dispositif que les équipes se sont déployées sur les lieux du drame en installant leur quartier général au niveau de l’immeuble de la Fonction publique, non loin du site de l’attentat où étaient positionnées d’autres forces d’intervention. A partir de là et de façon coordonnée avec les forces de défense et de sécurité, la Croix-Rouge burkinabè a réussi à faire évacuer 06 victimes, dont 04 blessées. Ces évacuations ont été faites tout en respectant de scrupuleusement les consignes de sécurité édictées. La bonne collaboration avec les éléments de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers a été bénéfique à l’exécution de cette mission.

Selon le coordonnateur préparation réponse aux catastrophes, Romain KIMA, « La vingtaine de volontaires mobilisés pour la circonstance avait plusieurs tâches. Ils avaient pour mission d’accueillir et d’installer les victimes convoyées vers le quartier général. Ils s’occupaient aussi de les enregistrer, de procéder à un tri avant l’évacuation des blessés vers les centres médicaux. Sur les lieux d’ailleurs, les équipes ont pu prendre en charge des blessés légers. Les personnes traumatisées par cette attaque sans précédent ont reçu des secours psychologiques adéquats pour les aider à supporter le choc lié à cet attentat. Les victimes malheureusement décédées ont été transférées vers l’hôpital Yalgado OUEDRAOGO »

 

Au total, l’intervention de la Croix-Rouge burkinabè a permis de porter l’assistance requise à 164 victimes, notamment des blessés, des traumatisés et des personnes bien portantes, mais choquées par l’incident. Elle y est parvenue en conjuguant ses efforts avec les sapeurs-pompiers, le Centre médical international, l’Ordre de Malte, les forces de défense et de sécurité dans le volet relatif à la sécurisation du centre de traitement et de tri. La présence de la CRBF sur les lieux n’a pas étonné les personnes averties. Dans le cadre de ses missions régulières d’assistance aux personnes vulnérables, la Croix-Rouge burkinabè intervient sur de nombreux terrains de crise.


Adresse
Ouagadougou - Burkina Faso


Contacts
croixrouge.bf@fasonet.bf
Tél: 00226 25 36 13 40
Fax: 00226 25 36 31 21

Liens utiles
FICR
CICR
Croix-Rouge espagnole
Croix-Rouge de Belgique
Croix-Rouge monégasque
Croix-Rouge Côte D’Ivoire
Croix-Rouge luxembourgeoise


Newsletter
Recevez nos dernières actualités dans votre boîte mail